Ecrit par Olivier
il y a quelques années

Protégeons les abeilles

vizyweb https://pixabay.com/fr/users/vizyweb-48737/?utm_source=link-attribution&utm_medium=referral&utm_campaign=image&utm_content=173322

Le groupe thématique Abeilles créé par des bénévoles du groupe Vaud de Greenpeace, lance une pétition pour un moratoire sur l’utilisation de pesticides toxiques pour les abeilles. Ce projet fait suite à plus d’une année d’observation des abeilles par l’installation d’une ruche au jardin botanique de Lausanne, et plusieurs mois de recherches sur les causes de la disparition des abeilles.

Depuis plusieurs années, la mortalité des abeilles et l’effondrement massif des colonies menacent directement la chaîne alimentaire humaine ainsi que la biodiversité. Les pouvoirs publics des pays occidentaux ont pris conscience du rôle crucial des pollinisateurs dans l’économie, mais la Suisse tarde à interdire certains pesticides, notamment ceux de type néonicotinoïde, pourtant identifiés par de récentes recherches scientifiques comme l’une des causes du syndrome d’effondrement des colonies.

Utilisés dans l’agriculture conventionnelle, les pesticides de la classe des néonicotinoïdes sont des insecticides systémiques qui agissent sur le système nerveux des insectes, mais qui sont également toxiques pour les mammifères. Leur toxicité est 5’000 à 7’000 fois plus importante que le DDT. Selon le principe de précaution, Greenpeace Suisse, avec le soutien de l’association Kokopelli-Suisse, demande à la Confédération de décréter un moratoire de 10 ans sur les pesticides dont la toxicité et le risque pour les abeilles sont prouvés.

Plusieurs pays européens dont la France, l’Allemagne, l’Italie et la Slovénie ont déjà retiré momentanément ou définitivement les autorisations pour certains néonicotinoïdes sur des cultures précises.

Cette pétition demande également que les homologations des pesticides soient réalisées de façon transparente par des organismes indépendants et prennent en compte les effets à long terme de ces pesticides sur la biodiversité. Avec le lancement de cette pétition, dont la collecte de signatures durera jusqu’en décembre 2012, Greenpeace appelle à une mobilisation citoyenne en faveur de la survie des abeilles, essentielle pour l’agriculture et la biodiversité. Signez et faites signer vos connaissances cette pétition afin que notre demande soit entendue et que ce moratoire soit appliqué!

Signer la petition

Nature & environnement

Laissez-nous un commentaire