Ecrit par Olivier
il y a quelques années

Dès aujourd’hui, l’humanité vit à crédit sur le dos de la planète

Ça y est, nous sommes dans le rouge : en ce 232ème jour de l’année, nous avons consommé plus de ressources que la nature peut en produire en un an. A partir de ce mardi 20 août, sauf à tout arrêter et jeûner jusqu’à nouvel an, nous entamons notre capital écologique. La nature ne pouvant se régénérer qu’à son rythme, l’impact de l’activité humaine en 2013 – émissions de CO2 et dégradation des écosystèmes principalement – se répercutera donc sur les années à venir.

Via terraeco.net

ConsommationNature & environnement

Laissez-nous un commentaire